Basketball Féminin

Basketball Féminin Nouvelles

Basketball Féminin

Faites connaissance avec vos étudiants-athlètes de U SPORTS : Hannah Brown, Capers de Cape Breton

L’équipe U SPORTS

U SPORTS s’entretiendra avec un athlète, un entraîneur, et un membre du personnel clés de chacun de ses programmes sportifs dans le cadre de notre série d’entrevues « Faites connaissance avec… ». 

Hannah_Brown_1.png (1.41 MB)

  • Nom : Hannah Brown
  • Établissement : Université Cape Breton
  • Sport : Basketball
  • Position : Centre
  • Année d’admissibilité : 5e année
  • Programme : Baccalauréat en administration des affaires
  • Ville natale : North Sydney, Nouvelle-Écosse

1. Qu’est-ce qui vous a fait venir à l’Université Cape Breton?

J’ai grandi en idolâtrant l’équipe féminine de basketball des Capers. J’ai commencé à fréquenter les camps de basketball des Capers à un très jeune âge, et c’est ainsi que j’ai connu les joueuses et l’entraîneur Fabian McKenzie. J’ai également passé plusieurs fins de semaine à les regarder jouer devant un public immense composé de fervents partisans.

Brown-1.jpeg (254 KB)

En assistant aux matchs, j’ai su dans quelle équipe je voulais jouer plus tard. Je savais que cela prendrait beaucoup de travail et de dévouement, mais l’excitation entourant les matchs et les entraîneurs qui ont investi temps et énergie dans ma carrière en basketball m’ont aidée à réaliser ces objectifs. Je savais que devenir une Caper voulait dire qu’on faisait partie de quelque chose de spécial.

2. Quel est votre meilleur souvenir, y compris votre plus belle réussite, en tant qu’étudiante-athlète de U SPORTS?

Mon meilleur souvenir, en tant qu’étudiante-athlète de U SPORTS est certainement lorsque nous avons remporté le championnat de SUA au cours de la saison 2016-2017. C’était une sensation incroyable de savoir que notre travail avait porté des fruits. Je n’oublierai jamais les 10 dernières secondes du match lorsque l’excitation a commencé à croître dans les estrades et que notre équipe a commencé à se rendre compte que son rêve était sur le point de se réaliser.

Brown2.jpg (321 KB)

Je me rappelle m’être dirigée vers une des filles de cinquième année de notre équipe pour l’embrasser, et brusquement, je pouvais entendre une masse de gens venir vers nous en criant. Je m’attendais à célébrer cette grande victoire en équipe, mais lorsque j’ai levé les yeux, j’ai vu que toute l’armée orange était là, nous encourageant en criant de joie. J’ai ressenti une immense fierté pour l’équipe et pour l’île que nous représentions ce jour-là.

 3. Où pensez-vous que votre parcours universitaire vous mènera?

Je suis actuellement en dernière année de mon programme de baccalauréat en administration des affaires à l’Université Cape Breton. J’obtiendrai un diplôme avec une double concentration en ressources humaines et stages coopératifs. Mon objectif est de pouvoir aider et influencer les gens d’une façon positive. Mon intention est de le faire dans l’entraînement et dans ma carrière. Je n’aurais pas pu mener cette carrière en basketball sans les innombrables heures et les nombreux bénévoles qui se sont dévoués au gymnase avec mes équipes, alors je souhaite être en mesure de redonner autant que possible à la communauté. Je sens qu’en enseignant aux jeunes certaines des choses que j’ai apprises au cours des années, je garderai mon amour pour le sport intact.

4. Qui a eu la plus grande influence sur votre carrière sportive?

Ma famille a eu la plus grande influence sur ma carrière sportive. Je viens d’une longue lignée de travailleurs qui travaillent d’arrache-pied pour obtenir ce qu’ils aiment. Par l’observation, j’ai déterminé qu’il n’y a rien de bon qui arrive facilement, et que le fait de savoir que son travail a porté des fruits est une sensation spéciale. Ma famille m’a toujours assuré que j’avais les outils nécessaires pour remporter du succès. Ma mère m’inscrivait toujours dans des camps et s’assurait que je bénéficiais de toutes les occasions dont j’avais besoin pour m’améliorer. Mon père a passé de nombreux matins à me conduire de bonne heure au gymnase pour m’entraîner avec mes équipes, et ma sœur cadette m’a très souvent encouragée et soutenue sur les côtés durant mes matchs. Sans ce type de soutien, je n’aurais jamais pu réaliser autant de choses dans ma carrière sportive.

5. Avec qui du monde du sport, passé ou présent, aimeriez-vous dîner ou souper? Pourquoi?

Personnellement, j’aimerais souper avec Serena Williams. Elle est tellement solide et puissante. Ce serait une expérience irréelle de m’asseoir avec elle, de l’écouter parler et de discuter des obstacles qu’elle a surmontés pendant sa carrière.

6. Quel est votre rituel d’avant match? Avez-vous des superstitions/idiosyncrasies autour de votre préparation pour une compétition?

J’essaie de ne pas établir de routine spécifique pour les jours de match, alors dans l’éventualité où quelque chose ne se déroule pas comme prévu, je peux composer avec cela en faisant preuve de flexibilité. Toutefois, environ deux heures avant les matchs, j’aime faire des lancers pour diminuer ma nervosité. Lors des matchs à domicile, j’aime jouer de la musique sur les haut-parleurs, sauter et faire des bêtises pour faire rire mes coéquipières lorsqu’elles font leurs tirs.

Brown3.jpg (662 KB)

J’essaie d’atténuer certains des facteurs de stress qui peuvent s’ajouter au jeu en me relâchant et en m’amusant avant de commencer le match. Récemment, j’ai appris à apprécier Queen et j’aime écouter l’album de ses plus grands succès. Toutefois, parce que mes coéquipières n’aiment pas écouter ce genre de musique avant les matchs, je suis forcée de porter mes écouteurs.

7. Quelle musique écoutez-vous pour vous motiver avant une pratique ou un match?

La chanson qui me permet de me motiver est certainement Thunderstruck par ACDC. Lorsque j’ai commencé à jouer au basketball, je demandais à mes parents de faire jouer ce CD avant chaque match pour accroître ma motivation; j’étais alors au primaire et j’avais 9 ans. À ce jour, chaque fois que je l’écoute, j’en ai la chair de poule. Je ne peux imaginer que ce ne soit plus un jour dans ma liste de chansons de motivation.

8. Quelle est la personnalité que vous suivez le plus en ce moment sur les médias sociaux?

À part les différents comptes de mème, j’aime particulièrement suivre Earthy Andy. C’est une femme qui vit à Hawaii avec son adorable petite famille. J’ai voyagé à Hawaii il y a quelques années avec des amis, et le fait de la suivre me permet de me remémorer ce voyage.

9. Si vous pouviez essayer un autre sport, quel serait-il? Pourquoi?

J’aurais aimé essayer le rugby. C’est un sport très physique, je ne peux qu’imaginer à quel point c’est difficile d’y jouer.

10. Quelle est la chose la plus embarrassante qui vous est arrivée en tant qu’athlète?

J’ai connu plusieurs moments embarrassants en tant qu’athlète, toutefois, j’aimerais mentionner les quelques fois où j’ai marqué dans mon propre panier, notamment lors d’un match au secondaire, en 11e année, contre notre équipe rivale. Nous étions menées de huit points, à cinq minutes de la quatrième période, lorsque l’équipe adverse a marqué. Dans un effort pour marquer un autre but rapide, elles ont commencé à nous mettre de la pression. Pour une raison que j’ignore, j’ai été distraite pendant cette période et j’ai fini par mettre le ballon dans notre panier. Elles n’avaient donc pas à mettre de la pression, vu que j’ai marqué pour elles. Nous avons fini par perdre par une différence de 12 points, mais ce n’est pas grâce à l’aide que je leur ai donnée.