Championnats Soccer Masculin

Soccer Masculin

Demi-finale 1 : Les Carabins en finale grâce à deux buts en surtemps

L’équipe U SPORTS

Les Carabins de Montréal ont marqué deux buts en surtemps pour disposer des Spartans de Trinity Western par 3-1, vendredi soir, lors de la première demi-finale du championnat de soccer masculin U SPORTS 2018.

Tirant de l’arrière par 1-0, Trinity Western a forcé la prolongation grâce à un but spectaculaire de Vaggeli Boucas dans les arrêts de jeu, à la 93e minute. Le milieu de terrain a soulevé la foule grâce à une « bicyclette » qui n’a laissé aucune chance au gardien montréalais Félix Goulet.

Loin de se laisser décourager par ce but tardif, les Carabins ont repris les devants après seulement cinq minutes de jeu en surtemps grâce à une tête de l’attaquant Guy-Frank Essomé Penda, qui a redirigé une superbe frappe de Frédéric Lajoie-Gravelle.

Quelques minutes plus tard, les Bleus mettaient à toute fin pratique le match hors de portée. Après que Lajoie-Gravelle eut été accroché dans la surface de réparation, Zakaria Messoudi a été appelé pour prendre le tir de pénalité et n’a pas raté sa chance, portant ainsi le pointage à 3-1.


« Ce fut un excellent match de soccer canadien, un grand match de U SPORTS, » a dit le pilote des vainqueurs, Pat Raimondo. « Trinity (Western) forme une très bonne équipe. Les deux équipes ont bien joué. Mes gars ont bien répondu en prolongation. »

Les Carabins ont profité de la première occasion de marquer de la rencontre, à la 23e minute. Pierre Lamothe et Lajoie-Gravelle ont effectué une belle montée en duo, mais Lamothe n’a pas été en mesure de compléter le travail, son tir de près passant tout juste au-dessus de la barre transversale.

À la 30e minute, Lajoie-Gravelle et Lamothe ont de nouveau été à l’origine d’une séquence dangereuse, qui s’est soldée par une longue frappe d’Aboubacar Sissoko au-dessus du filet.

Les Bleus ont finalement ouvert la marque à la 39e minute. Joel Waterman a été puni pour un geste dangereux dans la surface aux dépens d’Omar Kreim et Lajoie-Gravelle a profité du « penalty » qui s’en est suivi pour inscrire son quatrième but du tournoi.

En deuxième demie, les Spartans ont bien failli égaler le pointage grâce à de multiples occasions à la 72e minute. Gordon Grice a d’abord dirigé une puissante frappe au filet. Après que Montréal eut réussi à dégager le rebond, le coup de pied de coin de Leighton Johnson a trouvé la tête de son coéquipier Boucas, mais celui-ci n’a pu faire mouche. 

Trinity Western a obtenu une dernière chance avant la fin du temps règlementaire, mais au terme d’une belle montée, Cody Fransen n’a pas réussi à prendre un tir solide.

Lors de la finale canadienne de dimanche (17 h HP / 14 h HE), les Carabins se mesureront aux gagnants de la deuxième demi-finale qui oppose Carleton au Cap-Breton. Cette dernière équipe avait justement battu Montréal lors du match ultime l’an dernier.

« Deux finales canadiennes de suite, nous qui attendons de mettre la main sur le trophée Davidson depuis 18 ans, » a dit Raimondo. « Peu importe qui gagnera entre le Cap-Breton et Carleton, ce sont deux bonnes équipes bien dirigées. Ce sera toute une finale. En attendant, il faut nous reposer pour être prêts dimanche. »

SOMMAIRE

Joueurs du match

  • Montréal : Omar Kreim
  • Trinity Western : Joel Waterman