Prix Nouvelles

Prix

Le chroniqueur du Victoria Times, Cleve Dheensaw, reconnu pour sa couverture du sport universitaire canadien

Ali Baggott

Le Times Colonist est le plus ancien quotidien de l’Ouest canadien. Il a été créé en 1980 dans la foulée de la fusion du British Colonist et du Victoria Daily Times. Depuis 1981, le reporter sportif Cleve Dheensaw, originaire de la région, collabore à la section sports, et peu à peu, il est devenu le nom à surveiller lorsqu’il est question de la couverture des athlètes de la scène scolaire et universitaire, ainsi que des athlètes amateurs et internationaux, et de leurs histoires.

Le 7 juin, Dheensaw a reçu le prestigieux Prix Fred Sgambati pour les médias, octroyé par U SPORTS en reconnaissance de la passion et de la créativité dont il fait preuve en racontant les histoires des étudiants-athlètes. En bon reporter qu’il est, Dheensaw a prononcé un discours qui était en soi une histoire.

 IMG_0753_ad_hoc.jpg (491 KB)


« C’était une ère remarquable à l’Université de Victoria et à Canada Ouest en général et j’ai eu la chance de la couvrir », a raconté Dheensaw en revenant sur ses débuts au Times Colonist. « Un jeune meneur de jeu de Sudbury, Eli Pasquale, a choisi de venir jouer au basketball dans l’ouest, à UVic, au moment où j’ai commencé à couvrir l’équipe. Gerald Kazanowski, un attaquant originaire de l’île, est arrivé durant la même période. Il y avait un entraîneur nommé Ken Shields, dont l’idole, c’était peut-être un présage, était John Wooden. Le reste appartient à l’histoire. » 

« C’était aussi l’époque de l’UCLA du Nord au basketball féminin avec Kathy Shields. C’était une période merveilleuse pour couvrir le sport à UVic au-delà du terrain de basketball du McKinnon Gym. » 

Dheensaw a poursuivi en invoquant la puissante équipe d’aviron de UVic au lac Elk sous la direction d’Al Morrow. Il a eu l’occasion de couvrir la carrière des membres de l’équipe jusqu’au niveau international. 

« En tant que jeune rédacteur sportif, j’ai été émerveillé de constater que les athlètes que je couvrais régulièrement à UVic, comme les rameurs Dean Crawford, Grant Main et Kevin Neufeld, gagnaient des médailles d’or aux Olympiques de Los Angeles (1984) », ajoute Dheensaw. 

Il poursuit en partageant ses souvenirs : la victoire de Charles Barkley face à Karl Malone pour la médaille d’or à l’Universiade d’été; Pasquale et Kazanowski et leur grand rival de Canada Ouest et des Dinos de Calgary, King Karl Tilleman contre Michael Jordan et Patrick Ewing à la demi-finale olympique; la participation de joueuses de hockey sur gazon de UVic comme Nancy Charlton, Lynne Beecroft et Milena Gaiga aux Olympiques, de Los Angeles à Barcelone; et les légendes du rugby de UVic Gareth Rees et Marky Wyatt qui ont été capitaines de l’équipe canadienne en Coupe du monde. 

« Un jeune homme de la région nommé Steve Nash a grandi en suivant, ravi, les matchs de basketball de UVic au McKinnon Gym où évoluait son idole, Eli, le meneur de jeu des Vikes », poursuit Dheensaw. « Ce garçon impressionnable qui suivait les matchs dans les estrades de McKinnon a plus tard été nommé joueur le plus utile de la NBA à deux reprises. La dynastie des Vikes est ce qui a motivé Lloyd Scrubb à venir jouer à UVic. Lorsque ce fut le tour de ses deux fils, ils ont choisi Carleton et aidé à mettre en place la dynastie des Ravens qui a éclipsé tous les records de basketball masculin de UVic. Des dynasties d’effondrent. D’autres font leur apparition. Le temps passe. » 

 VKA-rugby-2024.jpg (704 KB)


Également diplômé de l’Université de Victoria, Dheensaw a voyagé en vue de couvrir un total de neuf éditions des Jeux olympiques, des Jeux du Commonwealth et des Jeux panaméricains depuis qu’il s’est joint au journal en 1981. Dheensaw a également été un visage familier de la scène sportive scolaire, collégiale et universitaire de l’île de Vancouver, y compris des championnats nationaux organisés récemment à Victoria, le Championnat de rugby féminin U SPORTS 2016 et le Championnat de basketball féminin ArcelorMittal Dofasco U SPORTS 2017. 

« Aujourd’hui, U SPORTS est dirigée par un homme que j’ai connu lorsque je couvrais le rugby sur l’île », explique Dheensaw, en soulignant le changement de l’image de marque de l’organisation en octobre 2016 sous la houlette de son président-directeur général, Graham Brown. « Qui était ce gars fougueux dont le rêve était de tenir des matchs de rugby à sept à guichet fermé dans la partie inférieure du stade B.C. Place ou de construire tout un complexe d’entraînement pour les équipes nationales de rugby du Canada en banlieue de Victoria? C’est ça, continuez de rêver, mais ce rêve est devenu réalité. » 

« La couverture du sport universitaire est, sans aucun doute, une expérience intéressante pour les médias canadiens à l’ère de Graham Brown, et j’espère continuer à couvrir U SPORTS dans les années à venir. » 

Dheensaw est devenu le deuxième reporter sportif de l’île de Vancouver à gagner le prix national après Jim Crerar, du Victoria Daily Times en 1975. Les précédents candidats de Canada Ouest étaient le reporter de A-Channel et aujourd’hui de CTV, Jason Pires (2007-2008) et le journaliste du Times Colonist Ron Rauch en 2012-2013. 

En concluant son discours, Dheensaw a fait part de sa gratitude à l’égard des athlètes qui ont concouru pour USIC, SIC et aujourd’hui U SPORTS et qui lui ont donné l’occasion de raconter leur histoire. Son travail est, à n’en pas douter, un élément durable de la carrière de nombreux athlètes universitaires de l’île de Vancouver.

Prix

Coleen Dufresne, le pilier des Bisons

Ryan Stelter