Prix Nouvelles

Mathieu Betts, un joueur de football de Rouge et Or de l’Université Laval et Kiera Van Ryk, une joueuse de volleyball des Thunderbirds de UCB, sont les lauréats des premiers Prix sportifs du Lieutenant-Gouverneur Présentés Par Makadiff SPORTS à titre d’athlètes masculin et féminin de l’année U SPORTS pour la saison 2018-19.

Les gagnants ont été dévoilés jeudi après-midi à l’historique Centre McDougall de Calgary.

Les huit finalistes, un représentant et une représentante de chacune des quatre conférences de U SPORTS, ont tous reçu une bague commémorative en or de Baron Championship Rings, le fournisseur exclusif des bagues de championnat et bijoux honorifiques de U SPORTS. Betts et Van Ryk ont également reçu un trophée unique taillé dans de la pierre fossile et une bourse d’études supérieures de 10 000 $ est attribuée à chacun des lauréats des Prix sportifs du Lieutenant-Gouverneur pour leur permettre de poursuivre des études menant à l’obtention d’un doctorat, d’une maîtrise, d’un premier grade professionnel, ou encore d’un certificat ou d’un diplôme de deuxième cycle selon la classification d’Universités Canada.

L’année 2019 marquera la 27e édition de ces prix, leur renouveau sous le nom de Prix sportifs du Lieutenant-Gouverneur Présentés Par Makadiff SPORTS, toujours soutenus par l’honorable Doug Mitchell et par l’honorable Lois Mitchell, Lieutenante-Gouverneure de l’Alberta. 

Les prix, anciennement connus sous le nom des Prix Borden Ladner Gervais (BLG) et les Prix Howard Mackie, constituent une célébration majeure de la communauté sportive depuis 1993, célébrant, à l’échelle nationale, les meilleurs athlètes canadiens jouant au sein d’un programme sportif universitaire U SPORTS.

Les lauréats ont été choisis par un vote combiné du public et de la Fondation athlétique canadienne, un comité à but non lucratif présidé par Son Honneur Doug Mitchel - coprésident national de BLG, philanthrope et ancien joueur de football des Thunderbirds de UBC - sur USPORTS.ca.

La Fondation athlétique canadienne fut mise sur pied afin de gérer les prix et protéger l’intégrité du processus de sélection.

« Au nom et de la Fondation athlétique canadienne, j'aimerais féliciter Mathieu Betts et Kiera Van Ryk, les lauréats des Prix sportifs du Lieutenant-Gouverneur», a déclaré Doug Mitchell. « Cet événement fondé en 1993 a évolué pour devenir une vitrine nationale sur les performances exceptionnelles de nos jeunes et inspirants leaders. Nous sommes ravis de partager leurs réalisations avec vous, et nous adressons nos plus vives félicitations aux huit finalistes pour leurs accomplissements impressionnants ».

« En qualité de représentante de Sa Majesté la Reine, je félicite Mathieu Betts et Kiera Van Ryk et présente à chacun des finalistes mes meilleurs vœux de succès dans leur carrière future », a déclaré la lieutenante-gouverneure Lois Mitchell. « Je vous félicite pour votre dévouement et votre travail acharné, car c’est ce qui vous a amenés jusqu’ici. J’apprécie et admire la passion, la volonté et la détermination dont vous faites preuve afin d’avoir un impact durable sur tous les canadiens. J’adresse également mes plus vifs remerciements aux nombreux partisans de nos athlètes, y compris les familles, les entraîneurs, les directeurs des sports et les administrateurs, ainsi que l’équipe de U SPORTS. C’est grâce à vos efforts collectifs que ces athlètes réussissent à réaliser leur potentiel infini ».

« Les prix représentent la plus haute distinction pour nos étudiants-athlètes au Canada. Les candidats de cette année sont non seulement des athlètes exceptionnels, mais ils sont également de véritables ambassadeurs pour l'ensemble des membres d'U SPORTS », a déclaré Graham Brown, Président et directeur général d'U SPORTS. « Au nom d'U SPORTS, je félicite sincèrement Mathieu Betts et Kiera Van Ryk. J'aimerais également exprimer notre sincère reconnaissance à Doug et Lois Mitchell, pour leur soutien au cours des 27 dernières années et leur engagement continu envers le sport universitaire canadien ».

Trophée Doug Mitchell (Athlète masculin de l’année U SPORTS) : Mathieu Betts, Unviersite Laval

  • Université Laval
  • Sport: Football
  • Année d’admissibilité: 4
  • Programme d’études: Enseignement de l’éducation physique et à la santé
  • Ville natale: Montréal, Qué.

Le nom de Mathieu Betts demeurera à jamais gravé dans la mémoire des partisans de football non seulement à l’Université Laval, mais à la grandeur du Canada.

L’ailier défensif de quatrième saison a été choisi joueur de ligne par excellence au pays pour une troisième année consécutive en 2018.

Le Montréalais d’origine est ainsi devenu le premier joueur de l’histoire à remporter le trophée J.P. Metras à trois reprises, le premier footballeur à mériter quatre prix majeurs de U SPORTS au cours de sa carrière (il avait été nommé recrue de l’année en 2015) et le deuxième à décrocher le même honneur national trois fois de suite, après le quart-arrière Chris Flynn de Saint Mary’s, qui avait monopolisé le trophée Hec Crighton de 1988 à 1990.

Avec neuf sacs du quart en seulement six matchs de saison régulière l’automne dernier, Betts a dominé le RSEQ à ce chapitre pour une quatrième fois en autant d’années, en plus d’établir un record de la conférence québécoise avec 35,5 sacs en carrière.

Sans surprise, ses neuf sacs et ses 14 plaqués pour des pertes, deux sommets au pays, lui ont valu une place sur la première équipe d’étoiles de U SPORTS pour une quatrième campagne d’affilée.

Voué à une carrière chez les professionnels, l’étudiant en enseignement de l’éducation physique et à la santé a compilé un total de 74,5 plaqués en quatre saisons, dont 45 pour des pertes. Il a aussi forcé cinq échappés.

Considéré comme le meilleur espoir en vue du repêchage de la Ligue canadienne de football jeudi soir, Mathieu a été choisi joueur par excellence de la formation de l’Est au Défi Est-Ouest Valero de U SPORTS en mai 2018, avant d’être invité au prestigieux East-West Shrine Game en janvier dernier, événement regroupant des joueurs qui sont dans la mire des équipes de la NFL. La semaine dernière, Mathieu Betts a signé un contrat avec les Chicago Bears en tant qu'agent libre non sélectionné au repêchage.

Nommé étudiant-athlète masculin du programme Rouge et Or lors des trois dernières années, Mathieu avait également été représentant du RSEQ au prix BLG en 2017. Il est par ailleurs membre de l’équipe d’étoiles académique de U SPORTS pour la saison 2017-2018.

En quatre saisons avec le Rouge et Or, il a remporté trois coupes Dunsmore, deux coupes Vanier, deux coupes Uteck et une coupe Mitchell.

« Mathieu est tout simplement dominant. Tellement explosif qu’il est capable de changer l’issue d’un match à lui seul, et il l’a encore fait cette année », dit l’entraîneur-chef du Rouge et Or, Glen Constantin. « De plus, c’est un excellent coéquipier; humble, il supporte tous les gars autour de lui et rend l’atmosphère plaisante dans l’entourage de l’équipe. Il rend ses coéquipiers meilleurs par son jeu et son attitude. »

« Le simple fait d’être en nomination, ça boucle bien mes quatre années avec le Rouge et Or », de dire le principal intéressé. « C’est difficile de mettre des mots là-dessus. De se séparer du lot dans son sport, je trouve que c’est déjà un très bel accomplissement. De le faire au sein de son université, ce l’est d’autant plus. Enfin, d’être capable de détonner sur la scène provinciale et nationale de cette façon, c’est quelque chose dont je suis super fier. »

C’est une deuxième nomination pour Mathieu Betts, qui avait reçu pareil honneur en 2016. « Ça représente le travail de plusieurs personnes sur quatre ans. À commencer par mon entraîneur-chef Glen Constantin qui m’a donné la chance d’évoluer ici. Avec le coordonnateur de la défensive Marc Fortier, ils ont fait un bon travail de un pour que je m’améliore et de deux pour me mettre dans des situations favorables pour bien faire sur le terrain. Tous mes coéquipiers ont eu un impact d’une façon ou d’une autre. Évidemment, je pense à mon père, ma mère et ma copine qui me supportent depuis toujours. En tant qu’étudiant-athlète, on ne sait pas toujours qui met quoi en place pour qu’on puisse évoluer dans notre sport respectif, mais je sais qu’il y a beaucoup de personnes qui nous soutiennent et travaillent pour nous faciliter la tâche à l’Université Laval et je ne les remercierai jamais assez », explique Betts.

Candidats 

  • CO : Adam Sinagra, football, Calgary
  • SUO : Jace Kotsopoulos, soccer, Guelph
  • RSEQ : Mathieu Betts, football, Laval (gagnant)
  • SUA : Christopher Clapperton, hockey, UNB

Trophée Jim Thompson (Athlète féminine de l’année U SPORTS) : Kiera Van Ryk, UCB

IMG_3293.jpg (222 KB)

  • Université de la Colombie-Britannique
  • Sport: Volleyball
  • Année d'admissibilité: 2e
  • Programme d’études: Kinésiologie
  • Ville natale: Surrey, C.-B.

Kiera Van Ryk est la quatrième athlète des Thunderbirds à décrocher le prix d'athlète féminine de l'année, après la nageuse Annamay Pierse (2009), et les vedettes du volleyball Liz Cordonier (2010) et Shanice Marcelle, qui fut nommée à deux reprises et triompha en 2013.

Dès sa deuxième année de volleyball universitaire, Van Ryk a atteint la reconnaissance U SPORTS ultime, individuellement et en équipe. Elle a mené son équipe des Thunderbirds, classée huitième à l’échelle nationale, vers un championnat sans précédent. UCB a battu Trinity Western, première au classement, ainsi que Dalhousie, 4e au classement, pour arriver jusqu’en finale contre Ryerson, l’équipe championne en titre, classée à la sixième place. Les Thunderbirds ont rattrapé un retard de deux sets pour venir revendiquer leur 12e bannière U SPORTS, un record pour l’école. Van Ryk a totalisé 24 attaques décisives, trois as et 13 récupérations durant cette finale - un record pour l’équipe.

Elle a été nommée joueuse par excellence du tournoi, après avoir enregistré une moyenne de 5,07 attaques décisives et de 5,7 points par set en trois matches. Le titre de joueuse par excellence du championnat a été sa troisième récompense individuelle majeure de la saison 2018-2019.

Après une saison régulière exceptionnelle au cours de laquelle elle a dominé le pays en attaques décisives (398), attaques décisives par set (4,52), points (489), points par set (5,6), as de service (68) et as par set (0,77), Van Ryk a été nommée joueuse par excellence de Canada West et elle a été la récipiendaire du prix Mary Lyons à titre de Joueuse de l'année U SPORTS.

Elle est devenue la première joueuse en 16 ans à remporter le prix Mary Lyons lors de sa deuxième saison d'admissibilité.

Van Ryk a ​​établi un record de CanadaWest avec ses 0,77 as de service par manche, tandis que ses statistiques au niveau des attaques décisives, des attaques décisives par set, des points, des points par set, des as de service, et des as par set, ont toutes établi des records au sein de l’UCB.

Kiera Van Ryk se joint à une liste impressionnante de joueuses de Thunderbirds de l'UCB ayant remporté des nominations à titre d'Athlète féminine de l'année U SPORTS.

La saison passée, l'étudiante de l'École de kinésiologie de l'UCB a remporté les prix Canada West et U SPORTS de la Recrue de l'année, tout en gagnant sa place au sein de la deuxième équipe des étoiles canadiennes.

Puis, l’été dernier, elle a joué avec l’équipe nationale senior du Canada, remportant le prix de la  meilleure serveuse lors de la XVIIe Coupe panaméricaine NORCECA, et menant son équipe à obtenir une médaille de bronze – aidant l’équipe à monter sur le podium pour la deuxième fois, à ce jour. Van Ryk a ensuite participé aux championnats du monde de volleyball féminin FIVB au Japon.

«Accomplir ce qu'elle a accompli en tant que joueuse de deuxième année est vraiment impressionnant», a déclaré l'entraîneur-chef de l'UCB, Doug Reimer. «Son jeu de fin de match est incroyable, et j'ai été impressionné par son développement au cours de la saison en termes de régularité du jeu. Au-delà de sa vitesse et de son habileté à attaquer et à servir, elle travaille très fort et contribue énormément à la défense de l’équipe; même chose pour ce qui est de ses passes. Je suis très heureux pour Kiera; elle est, sans aucun doute, une joueuse très impressionnante, et elle a fait beaucoup pour nous cette saison.»

«Avoir fait du sport toute ma vie m'a donné de nombreuses leçons de vie et m'a transformée en la femme que je suis aujourd'hui», a expliqué Van Ryk. «L’une des principales leçons que j’ai apprises est qu’il y a de la valeur à embrasser la lutte et l’adversité, et à apprendre comment surmonter ces épreuves. Grâce au sport, j'ai appris l'importance du travail d'équipe. Le travail d'équipe comporte tellement de pièces du puzzle, et il peut donner tellement de leçons de vie. Certaines de ces leçons ont trait à la responsabilité, au leadership, à la persévérance, au dévouement et à la résilience.

«Une de mes aspirations au sujet de mon avenir est de faire partie de l’équipe nationale canadienne de volleyball féminin, et d’aider à mener cette équipe vers les Jeux olympiques. J'aspire également à encourager les jeunes athlètes à viser l'excellence dans tout ce qu'ils font. Le prix de l'Athlète féminine de l'année est serait le testament de l’effort collectif auquel ont participé tous mes entraîneurs, mes coéquipières, mes amis et tous les membres de ma famille qui m'ont poussée à devenir l'athlète et la personne que je suis aujourd'hui.»

Candidates 

  • CO : Kiera Van Ryk, volleyball, UCB (gagnante)
  • SUO : Theanna Vernon, volleyball, Ryerson
  • RSEQ : Sarah-Jane Marois, basketball, Laval
  • SUA : Courtney Baker, volleyball, Dalhousie

 

Cliquez ici pour voir la liste de tous les candidats et lauréats de l’histoire des Prix.