Football Masculin Nouvelles

Hockey Masculin

Gérant d’estrade: les Varsity Reds vainquent la Pologne, les Golden Bears battent les Ooks et les huit étoiles académiques canadiennes sont honorées

Andrew Bucholtz

Bienvenue à Gérant d’estrade : un aperçu hebdomadaire des meilleures histoires U SPORTS de la fin de semaine.

Hockey masculin

Hockey masculin: les Varsity Reds ont battu la Pologne, les Golden Bears ont eu le meilleur des Ooks, l'équipe d'étoiles U SPORTS qui affrontera l'équipe nationale junior est annoncée

Bien que la saison régulière U SPORTS se soit terminée la semaine dernière, nous avons encore eu droit à des histoires fascinantes cette semaine, avec deux des meilleures provenant du monde du hockey masculin. D'abord, les Varsity Reds de l'Université du Nouveau-Brunswick ont accueilli l'équipe nationale masculine de la Pologne dimanche et ont remporté une victoire de 4 à 1 devant plus de 1 900 partisans. Chris Clapperton et Kris Bennett ont chacun marqué un but et une aide pour les Varsity Reds. Alex Dubeau et Rylan Parenteau se sont partagé le filet de l'UNB, Dubeau arrêtant les 11 tirs qu'il a affrontés en première période et Parenteau effectuant 16 arrêts sur 17 tirs au cours des deux dernier tiers.

Clapperton a mené le bal pour les Varsity Reds dimanche en marquant un but en avantage numérique à 9:53 de la première période. Tyler Boland a ensuite donné une avance de 2-0 à UNB quelques minutes plus tard, et Oliver Cooper a porté la marque à 3-0 grâce à un but en avantage numérique à 4:56 de la deuxième période. Cependant, la Pologne a riposté à 7:05 avec un but en avantage numérique de Krystian Dziubinski qui a porté le score à 3-1, et ils ont maintenu une certaine pression jusqu'à ce que Bennett obtienne un but dans un filet désert dans les dernières minutes de la troisième période.

L'entraîneur-chef de la Pologne, Ted Nolan, (qui a accepté le poste l'été dernier et dont plusieurs se souviendront comme entraîneur-chef de la LNH avec les Sabres de Buffalo et les Islanders de New York en plus d’avoir été à la barre de Sault-Ste-Marie et Moncton dans le rangs juniors et la Lettonie au niveau international) a déclaré après le match que l’affrontement contre l’UNB était exactement ce dont son équipe avait besoin pour leur développement continu.

«J’ai trouvé que c'était exactement ce que nous cherchions », a déclaré Nolan. « Afin de s’améliorer et passer au niveau suivant, il faut jouer contre de meilleures équipes et des styles différents »

 

Nolan estime que le match de dimanche contre les doubles champions canadiens de hockey universitaire en titre a été une expérience d'apprentissage pour les Polonais.

 

«Comment séparer l’adversaire de la rondelle, comment créer un deux contre un, comment sauter sur le jeu, comment revenir en force ... aujourd'hui, c'était un exemple parfait», a-t-il dit. « Nous avons maintenant une défense qui commence à mieux lire le jeu et c'était probablement notre meilleur match, en termes de lecture et de réaction aux jeux, depuis que je suis ici. »

Du côté de l'UNB, Clapperton a déclaré que la taille et la force des joueurs polonais en faisaient des adversaires redoutables, tout comme leur désir de garder des places à long terme dans l'équipe nationale.

« Ils étaient plus forts en deuxième période, mais nous avons connu une bonne première période », a déclaré Clapperton, la première étoile du match. « Ils étaient plus costauds que les équipes de notre ligue, ils avaient peut-être un peu plus d'expérience, ils voulaient faire leur équipe, donc c'était un bon test pour nous. »

Un autre grand affrontement d'exhibition de hockey masculin cette semaine a vu les Golden Bears de l'Alberta, classés au premier rang, affronter les Ooks de l'Institut de technologie du Nord de l'Alberta, qui participent normalement dans l’Association sportive des collèges de l’Alberta. L’événement Face-Off 2017 Charity Classic entre les équipes samedi a marqué la renaissance d'une ancienne série; les Golden Bears et les Ooks se sont affrontés de 1984 à 1991 en soutien à la Maison Ronald McDonald. Cette fois-ci, 20% de tous les revenus nets des billets ont été reversés à la Fondation de l’hôpital pour enfants Stollery. Et c'était également le dernier match au Northlands Coliseum, le site des affrontements précédents des Golden Bears et des Ooks et l'ancienne résidence des Oilers d'Edmonton, plus récemment sous le nom de Rexall Place.

Le match était une compétition très attendue, avec les Golden Bears affichant un dossier de 15-1-0 (meilleur de U SPORTS) et les Ooks en 11-1-1-1 (meilleur de l'ACAA). Et l'histoire de chaque côté a aidé aussi. L'ancien entraîneur des Ooks Perry Pearn (qui a également remporté l'or en tant qu'entraîneur-chef de l'équipe junior du Canada en 1993, a remporté deux fois l'or en tant qu'assistant à ce niveau, a passé 22 ans comme entraîneur adjoint de la LNH et est maintenant conseiller au programme de hockey féminin canadien) a déclaré avant le match de samedi qu'une ancienne victoire sur les Golden Bears était l'une de ses expériences les plus mémorables:

L'entraîneur légendaire des Ooks, Perry Pearn, parle encore de cette victoire 7-5, qui a eu lieu avec Clare Drake, membre du Temple de la renommée, en charge du banc de l'opposition: « Je me souviens avoir pensé que l’émotion à son sens pur, des amateurs et des joueurs, était toute aussi intense que n'importe quelle partie à laquelle j'ai participé. »

Pour que Pearn se rappelle de la soirée si clairement après sa propre carrière remarquable - 22 saisons en tant qu'assistant dans la Ligue nationale de hockey – est notable en soi.

« C'est toujours un honneur de gagner de cette façon », a-t-il déclaré lors d'une longue conversation. « Ils nous ont battus un an plus tôt, et je me suis dit que notre équipe était aussi bonne que les Bears. Après les avoir battus, je pensais sincèrement que nous étions la meilleure équipe de la soirée. »

Les Golden Bears ont également beaucoup de liens à cette partie et ces adversaires. L’entraîneur-chef de l’Université de l’Alberta, Serge Lajoie, a passé cinq ans comme entraîneur-chef au NAIT de 2010-2011 à 2014-2015 avant de prendre la barre des Golden Bears et il a remporté les titres de l'ACAC avec les Ooks en 2013 et 2015. Avant cela, Il a été entraîneur adjoint des Golden Bears de 2005-2006 à 2009-2010. Et il a joué pour eux de 1988-89 à 1992-93, et a participé à plusieurs de ces parties contre les Ooks. Lajoie a déclaré avant le match qu'il ne s'attendait pas à ce que cela soit facile, compte tenu de l'histoire récente de batailles serrées avec NAIT.

Historiquement, NAIT a toujours joué dur contre les Golden Bears, y compris des victoires consécutives contre l'Alberta en 2015 (4-2 - 21 février; 4-3 double prolongation - 25 septembre). Cependant, les Golden Bears mènent une série de trois victoires consécutives sur leurs rivaux de la ville, dont une victoire de 4-3 sur NAIT en prolongation en septembre.

« Nous avons toujours hâte de jouer contre NAIT chaque fois que l'occasion se présente. Les deux programmes ont une histoire de hockey si riche, et chaque match offre un excellent spectacle», dit l'entraîneur-chef des Golden Bears, Serge Lajoie, qui a participé à trois matchs de confrontation en tant que membre de Bears (89, 90 et 91). « La possibilité de soutenir la fondation de l'hôpital pour enfants Stollery est très spéciale pour nous. Nous encourageons toujours nos joueurs à être des modèles forts dans la communauté d'Edmonton, autour du campus, et à fournir des conseils ou du soutien aux enfants moins fortunés. Cette partie nous donne l'occasion de faire une différence dans la vie d'un enfant. »

Sur la glace samedi, les Golden Bears ont remporté une victoire de 4-0. Luke Philp a ouvert le pointage à 5:00 de la deuxième période, aidé par Cole Sanford et Clayton Kirichenko, et Steven Owre a porté la marque à 2-0 moins d'une minute plus tard grâce aux passes décisives de Lucas Nickles et Tyson Baillie. Nickles a ensuite poussé la marque à 3-0 à 6:32 de la troisième période, aidé par Baillie et Taylor Cooper, et Stéphane Legault a conclu à 14:56 du troisième tiers avec des passes de Kirichenko et Brandon Magee. Zach Sawchenko et Brendan Burke ont partagé le temps dans les filets pour l'Alberta et ont effectué respectivement 13 et 14 arrêts.

Toujours au hockey masculin, l'alignement a été annoncé pour l'équipe d'étoiles U SPORTS qui affrontera l'équipe nationale junior du Canada mercredi et jeudi à St. Catharines. L'entraîneur-chef des X-Men de St. Francis Xavier, Brad Peddle, dirigera cette équipe, assisté de Mark Howell des Dinos de Calgary, Trevor Stienburg des Huskies de Saint Mary's et Patrick Grandmaître des Gee-Gees d'Ottawa. Six joueurs de l'équipe de l'année dernière sont de retour, et deux (le défenseur Spencer Abraham des Queen's Gaels et le gardien des Huskies de la Saskatchewan, Jordon Cooke) faisaient partie des deux dernières équipes.

Les huit étoiles académiques canadiennes sont honorées

Un athlète masculin et une athlète féminine de chaque association U SPORTS ont été proclamés les meilleurs athlètes académiques pour 2016-17 le mois dernier, et ces athlètes ont reçu la cinquième Mention d’honneur pour l’excellence académique de la gouverneure générale du Canada, Julie Payette, au Québec vendredi. La cérémonie s'est déroulée à la Citadelle de Québec, résidence officielle de Payette.

Les athlètes honorés étaient la joueuse de volleyball des Pandas de l’Alberta, Meg Cassault, et le joueur de football des Bisons du Manitoba, Geoff Gray (de Canada-Ouest), la joueuse de soccer des Gee-Gees d’Ottawa Katherine Bearne et le nageur des Varsity Blues de Toronto, Osvald Nitski (du Sport universitaire de l'Ontario), la joueuse de rugby du Rouge et Or de Laval, Fabiola Forteza, et le joueur de football des Carabins de Montréal Louis-Mathieu Normandin (du RSEQ), et la joueuse de volleyball des Tigers de Dalhousie, Anna Dunn-Suen, et le joueur de hockey des X-Men de St. Francis Xavier, Eric Locke (du Sport universitaire de l’Atlantique). Des vidéos sur chacun des lauréats peuvent être vues ici.

Publications de la semaine sur les réseaux sociaux

Les Knights de London de la Ligue de hockey de l'Ontario ont honoré l'équipe des Mustangs de Western, championne de la Coupe Vanier, avant le match des Knights contre Peterborough vendredi:


profile_1.png (74 KB)Andrew couvre les sports universitaires canadiens depuis 2005 dans des médias tels que le Queen's Journal, le CIS Blog et Yahoo Canada, où il a également été rédacteur en chef du blog de football canadien, 55-Yard Line. Il est titulaire d'un baccalauréat en arts (avec distinction) de l'Université Queen's et d'une spécialisation en histoire. Il travaille actuellement comme auteur et rédacteur pour Awful Announcing et The Comeback.

Football Masculin

Nouveau gagnant de la Coupe Grey et botteur pour les Argonauts, Lirim Hajrullahu, est toujours un Mustang à cœur

L’équipe U SPORTS

Crédit: John Sokolowski, Toronto Argonauts