Basketball Masculin

Soccer Masculin Nouvelles

Soccer Masculin

Finale : Les Carabins remportent un premier titre canadien

L’équipe U SPORTS

Les Carabins de l’Université de Montréal ont soulevé le trophée Sam Davidson pour la toute première fois de leur histoire dimanche après-midi grâce à un gain dramatique de 2-1 en prolongation sur les Capers du Cap-Breton en finale du championnat de soccer masculin U SPORTS 2018, qui se déroulait à l’Université de la Colombie-Britannique.

Grâce à ce triomphe, les Carabins vengeaient un revers crève-cœur de 3-2 en tirs de barrage encaissé contre le même adversaire lors de la finale canadienne de l’an dernier à Kamloops, également en Colombie-Britannique. Les Bleus sont aussi devenus la première équipe du RSEQ à remporter le titre national depuis Laval en 2009.

Disputant son dernier match au niveau universitaire, l’attaquant Frédéric Lajoie-Gravelle a joué les héros en inscrivant le but vainqueur à la 19e minute supplémentaire, soit la 109e au total. Il s’agissait d’une cinquième réussite en trois rencontres dans le tournoi pour le vétéran de cinquième année originaire de Gatineau, nommé joueur de l’année du RSEQ cette saison et, sans surprise, choisi joueur par excellence du championnat U SPORTS.

Sur la séquence décisive, Lajoie-Gravelle a complété un beau jeu amorcé par le milieu de terrain Omar Kreim qui, après avoir déculotté le défenseur Lewis White, a bien manœuvré à l’entrée de la surface avant de remettre le ballon à son coéquipier. À ce moment, la formation montréalaise évoluait à 11 joueurs contre 10 à la suite de l’expulsion de Peter Schaale.

« Quand j’ai marqué, c’était un gros soulagement, » a déclaré Lajoie-Gravelle. « On le savait depuis le début de l’année que nous étions meilleurs que l’an passé et qu’on n’allait pas plier. C’était un soulagement fou. »

L’entraîneur-chef Pat Raimondo était lui aussi soulagé, mais surtout heureux pour ses protégés. À sa 25e saison comme pilote au niveau universitaire, dont les 18 dernières à la tête des Carabins, celui-ci avait auparavant mené les Redmen de McGill à la conquête du trophée Davidson en 1997.

« C’est tellement super comme sentiment. En 1997, je crois que j’étais trop jeune pour réaliser l’ampleur de la victoire. Les gars étaient parfaits aujourd’hui et pendant tout le tournoi! Ce sont eux qui m’ont donné confiance. »

Les représentants du RSEQ ont connu un départ canon alors qu’ils ont pris l’avance 84 secondes après le coup de sifflet initial.

Du centre du terrain, Kareem Sow a envoyé un long ballon qui a frayé son chemin derrière les derniers défenseurs du Cap-Breton jusqu’au pied de Guy-Frank Essomé Penda, qui a habilement soulevé le ballon par-dessus le gardien Ben Jackson

Les deux équipes ont ensuite échangé quelques bonnes poussées offensives, Jackson effectuant entre autres de beaux arrêts aux dépens d’Essomé Penda et de Pierre Lamothe au milieu de la demie.

Les Capers ont finalement égalé le pointage tout juste avant l’intermission, à la 44e minute. Caelann Budhoo s’est alors frayé un chemin entre trois défenseurs dans la surface avant de déjouer le cerbère Félix Goulet d’un tir précis.

Au retour de la pause, les Carabins ont appliqué une pression constante et ont dirigé pas moins de 12 tirs vers le filet adverse, y compris cinq par Lajoie-Gravelle.

C’est cependant le Cap-Breton qui a profité de la première vraie chance de la deuxième demie, à la 60e minute. Après une sortie audacieuse de Goulet, qui voulait contrer Corey Bent, le capitaine des Capers, Stuart Heath, a profité d’un rebond alors qu’une cage abandonnée s’offrait à lui, mais n’a pu maîtriser le ballon et l’a envoyé au-dessus de la barre transversale.

De leur côté, les Carabins ont joué de malchance à la 75e minute lorsque Zakaria Messoudi a accepté une passe de Grayg Noireault avant de voir sa frappe s’arrêter sur la barre.

Ce même Messoudi en a remis à la 88e minute, sa puissante frappe étant cette fois stoppée de justesse par Jackson, qui a tout juste fait dévier le ballon au-dessus de sa cage du bout des doigts.

En prolongation, ce fut au tour des Capers de jouer de malchance lorsque Schaale a reçu un carton rouge après avoir accroché Kreim, qui tentait de s’échapper, alors qu’il restait deux minutes à écouler à la première période de surtemps. Le joueur par excellence de la conférence Atlantique avait déjà mérité un carton jaune plus tôt dans le match, ce qui a mené à son expulsion.

Les Carabins n’ont mis que six minutes après cet incident pour inscrire le but vainqueur.

SOMMAIRE

Joueurs du match

  • Montréal : Omar Kreim
  • Cap-Breton : Jack SImpson

HONNEURS DU CHAMPIONNAT

Joueur par excellence :

  • Frédéric Lajoie-Gravelle, Montréal

Équipe d’étoiles du tournoi: 

  • Ben Jackson, Cap-Breton
  • Grayg Noireaul, Montréal
  • Ismael Sow, Montréal
  • Daniel Pritchard, Cap-Breton
  • Christopher Malekos, Carleton
  • Omar Kreim, Montréal
  • Jack Simpson, Cap-Breton
  • Gabriel Bitar, Carleton
  • Frédéric Lajoie-Gravelle, Montréal
  • Corey Bent, Cap-Breton

Prix de l'esprit sportif R.W. Pugh :

  • Ravens de Carleton

Soccer Masculin

Bronze : Bitar et Malekos mènent les Ravens à la troisième place

L’équipe U SPORTS