Prix Nouvelles

Prix

Leaders parmi les étoiles : la nouvelle mouture des prix de l’Athlète de l’année met en avant les meilleurs athlètes du pays, à la fois sur et en dehors du terrain

Lucy Fox

Chaque printemps, les noms de deux personnes sont dévoilés lors des prix annuels de l'Athlète de l'année U SPORTS, qui représentent la plus grande récompense qu'un étudiant-athlète canadien puisse remporter.

En juin dernier à Vancouver, en Colombie-Britannique, côté féminin, ce fut la joueuse de volleyball des Carabins de Montréal, Marie-Alex Bélanger, qui remporta ce prix. Du côté masculin, ce fut Kadre Grey, le basketteur de la Laurentienne.

Les deux étudiants-athlètes sont des étoiles dans leur domaine. Bélanger est arrivée en tête du pays avec 3,98 attaques décisives par set – la quatrième fois qu’elle bat le record en cinq ans de jeu. Grey est arrivé en tête du pays en nombre de passes décisives avec une moyenne de 141, et a terminé deuxième du classement en nombre total de points marqués avec 488 points, 24,4 points par match, et 140 lancers francs.

Le sport apporte un contexte qui devrait permettre aux étudiants-athlètes de développer leurs compétences en leadership.

Dr. Din

Mais ces étudiants-athlètes sont bien plus que de simples statistiques. Tous deux sont des leaders au sein de leurs équipes et de leurs programmes sportifs, de même que leurs prédécesseurs ayant remporté ces prix l’avaient été, et de même que le sont de nombreux étudiants-athlètes canadiens à travers le pays au-delà des huit finalistes nommés mardi pour la cérémonie.

2018.06.04_USports_BLG_Awards_Ceremony_HiRes_094.JPG (383 KB)Les fondateurs de cet événement, Doug Mitchell, et l'honorable Lois Mitchell, lieutenante-gouverneure de l'Alberta, ont vu de nombreux athlètes tels que Gray et Bélanger remporter le titre d'Athlète de l'année depuis la création de l'événement en 1993 – jadis connu sous le nom de prix Howard Mackie, et plus récemment sous le nom de prix Borden Ladner Gervais (BLG), du nom du cabinet d’avocats canadien basé à Calgary. Doug Mitchell, et l'honorable Lois Mitchell ont également vu tous ces athlètes s'épanouir dans leurs propres rôles de leadership, dans le sport tout comme en dehors du sport.

Pour les Mitchells, les étudiants-athlètes sont parmi les leaders les plus à la pointe de leurs universités. C’est cette vision qui a propulsé la cérémonie de remise des prix vers sa mouture la plus récente : les Prix sportifs du Lieutenant-Gouverneur U SPORTS.

À l’occasion de leur 27e édition qui se tiendra les 1 er et 2 mai, les prix mettront en vedette les meilleurs étudiants-athlètes du pays lors d’une cérémonie officielle de remise des prix, tout en soutenant leur développement grâce à l’ajout d’une nouvelle formation en leadership. Ce programme de leadership sera dirigé par la Dre Cari Din, médaillée d’argent olympique et enseignante en comportement de leadership à la Faculté de kinésiologie de l’Université de Calgary.

C’est une chance de pouvoir préparer ces incroyables leaders - sur le terrain, sur la glace, sur le gazon - de pouvoir les préparer ... à devenir des personnes extraordinaires, ce qu’ils sont déjà dans la vie.

Lois Mitchell

L'événement se déroulera à Calgary, là où tout a commencé il y a plus d'un quart de siècle. Mais cette fois, il aura une nouvelle signification.

Pour la lieutenante-gouverneure Mitchell, la nouvelle phase de la cérémonie de remise des prix vient s’inscrire en complément de la réalité de la vie des étudiants-athlètes en leur offrant un rôle de leader de premier plan sur le campus, et l’opportunité de pouvoir réfléchir aisément à leurs propres objectifs, au sein de l’université et au-delà. Une fois compris et maîtrisés, ces objectifs pourront être bénéfiques aux parcours des étudiants-athlètes, quel que soit les lieux où ces parcours pourraient les mener, et indépendamment des couleurs de leurs équipes respectives.

2018.06.04_USports_BLG_Awards_Ceremony_HiRes_421.JPG (520 KB)

«Quel que soit le domaine dans lequel vous vous trouvez. Si vous vous intéressez aux autres  - si vous vous souciez des autres - vous pouvez accomplir n'importe quoi», a déclaré la lieutenante-gouverneure Mitchell. «Vous pouvez passer du statut d’étoile (athlète) à tout ce dont vous avez besoin, car vous cessez de ne vous préoccuper que de vous-même.»

Pour Dre Din, cet apprentissage va bien au-delà d’un manuel, et les étudiants-athlètes ont une opportunité unique d’embrasser activement cette philosophie, et de réfléchir à ce qu’être un leader signifie tout au long de leur carrière universitaire.

«Le sport apporte un contexte qui devrait permettre aux étudiants-athlètes de développer leurs compétences en leadership», a déclaré la Dre Din. «Mais nous savons aussi que nous devons être intentionnels à ce propos; nous devons être intentionnels pour les amener à penser et à réfléchir à ces opportunités. Parce que le leadership s’apprend uniquement en faisant des actes de leadership, on n'apprend pas le leadership en classe.»

Et pourtant, même si l'événement continue de se développer et d'avoir un impact sur ses lauréats, les valeurs fondamentales des prix restent les mêmes. Pour Doug Mitchell, coprésident national de BLG, philanthrope et ancient joueur de football des Thunderbirds de l’UCB, le programme est essentiel pour mettre en lumière les fantastiques personnes impliquées dans les sports universitaires au Canada - une communauté sportive qui a tendance à vivre en dehors des projecteurs.

2018.06.04_USports_BLG_Awards_Ceremony_HiRes_093.JPG (354 KB)

«Je pense que les programmes sportifs sont excellents. Je pense que la qualité des sports est excellente. Mais trop peu d'attention est accordée au sport, au sport universitaire (canadien), principalement du point de vue des médias », a-t-il déclaré. «C’était donc une façon d’accomplir deux choses : premièrement, attirer l’attention sur la qualité des programmes et sur la qualité des athlètes, tout en mettant l’accent, par la même occasion, sur le sport universitaire au Canada.»

En somme, cet événement est une opportunité de célébrer, de mettre en avant, et de promouvoir non seulement le sport, mais aussi les visages qui se cachent derrière le sport - et l’avenir que chaque étudiant-athlète représente, que ce soit ou non sous les couleurs de leur école.

«C’est une chance de pouvoir préparer ces incroyables leaders - sur le terrain, sur la glace, sur le gazon - de pouvoir les préparer ... à devenir des personnes extraordinaires, ce qu’ils sont déjà dans la vie», a déclaré Lois Mitchell.

«C'est tout à fait ça.»


Lucy_Fox.png (913 KB)Lucy est étudiante de cinquième année au baccalauréat en études des médias de l'Université de la Colombie-Britannique. Auparavant, elle était stagiaire en communication avec les Whitecaps de Vancouver et la responsable des médias sociaux pour la classique Pat Quinn, un tournoi de hockey local à Vancouver. Depuis 2017, elle est la rédactrice des sports du journal du campus, The Ubyssey, et a été laureate du prix de l’article de l’année 2017-2018 présenté par le Globe and Mail.